CAA National

Votre club CAA

Entrez votre code postal

Tow Truck
24/7
24/7

Assistance routière


Besoin d’assistance routière? Composez :

1.800.222.4357
Assistance routière et dépannage

La motricité et le temps de réaction

Avec l’âge, notre temps de réaction tend à augmenter, ce qui rend plus difficile la gestion des situations de conduite dangereuses, par exemple lorsqu’un automobiliste nous coupe de façon inattendue. Un temps de réaction plus lent peut être causé par une diminution de la motricité – un effet secondaire fréquent causé par les maladies associées à l’âge, comme l’arthrite – et par une réduction de la capacité de concentration.

L’Association médicale canadienne, dans son guide Évaluation médicale de l’aptitude à conduire, dit ce qui suit au sujet de l’arthrite, des autres douleurs musculosquelettiques et de l’ankylose :

L’arthrose ou l’arthrite inflammatoire peuvent causer de la douleur de même qu’une perte de force musculaire, d’amplitude de mouvement et de fonctionnalité des articulations atteintes. Les personnes qui ont de l’arthrite peuvent avoir de la difficulté à tourner la tête pour effectuer des vérifications de sécurité à cause de la douleur et de la raideur de la colonne cervicale et thoracolombaire. L’arthrite inflammatoire peut causer une douleur persistante et réduire l’amplitude des mouvements dans de multiples articulations, y compris le genou, la cheville, la hanche, l’épaule, le coude, le poignet et la main.

Il faut empêcher une personne de conduire si la douleur a un effet négatif sur sa capacité à conduire en toute sécurité et si elle n’a pas l’amplitude de mouvement ou la force nécessaires pour exécuter les gestes coordonnés requis. Il est toutefois possible de surmonter la plupart de ces difficultés par de simples modifications du véhicule ou en adaptant sa technique de conduite. En cas de préoccupations, il faut demander à la personne de faire évaluer son aptitude à conduire par un examinateur agréé.

Il est essentiel d’être en mesure de gérer efficacement les situations dangereuses sur la route :

  • Ne conduisez pas si la douleur nuit à votre capacité à réagir rapidement.
  • Ne conduisez pas si vous avez l’esprit ailleurs – il faut veiller à garder une bonne concentration en tout temps et à éviter les distractions au volant.
  • Effectuez l’évaluation interactive des compétences de conduite si vous croyez que votre motricité et votre temps de réaction ont diminué au point d’avoir une incidence sur votre capacité à conduire en toute sécurité.

Association médicale canadienne. Évaluation médicale de l’aptitude à conduire – Guide du médecin, 8e éd., section 21, Ottawa, Association médicale canadienne (AMC), 2012. Modifié et utilisé avec l’autorisation de l’AMC; reconnaissance particulière accordée au Dr Cabana. L’AMC ne peut aucunement être tenue responsable de quelque faute que ce soit découlant d’erreurs ou d’omissions liées à l’utilisation de l’information présentée. Pour photocopier cette section, il faut d’abord en demander l’autorisation à Access Copyright aux coordonnées suivantes : 1, rue Yonge, bureau 800, Toronto (Ontario) M5E 1E5; T : 416-868-1620; C : permissions@accesscopyright.ca.

Veuillez nous communiquer votre emplacement pour afficher du contenu adapté à votre région.

Allow CAA to detect your location

Accepter

Entrez votre code postal

Rester ici

Location not Found!
Rester ici