Lois et statistiques

Chaque année, il y a des dizaines de milliers d’accidents de conduite avec facultés affaiblies au Canada, dont plusieurs milliers causés par la drogue.

Les lois canadiennes interdisent formellement la conduite sous l’influence de l’alcool et du cannabis, ensemble ou séparément. La conduite avec facultés affaiblies est un crime grave qui met en danger vos passagers, les autres usagers de la route et vous-même. La CAA a compilé quelques données utiles sur le cannabis et la conduite automobile au Canada.

La réglementation encadrant le cannabis varie d’un endroit à l’autre. Cet outil du gouvernement du Canada fournit des liens vers les lois provinciales et territoriales, avec un aperçu de ce qui est légal.

Downtown

Renseignez-vous sur ce qui est en vigueur dans votre région

Statistiques sur la drogue au volant

Mettons les choses au clair. Voici quelques statistiques sur la consommation de cannabis et ses effets sur la conduite.

Un jeune Canadien sur cinq

 aurait déjà conduit sous l’influence du cannabis ou été passager d’un conducteur gelé.

– Sondage CAA, 2020

12 %

des jeunes Canadiens de 18 à 34 ans croient que la consommation de cannabis n’a aucune influence sur leur conduite automobile, ou même qu’elle l’améliore.

– Sondage CAA, 2020

La moitié (50 %)

des jeunes Canadiens estiment qu’il est sécuritaire de conduire moins de cinq heures après avoir consommé du cannabis.

– Sondage CAA, 2020

65 %

des Canadiens sont d’avis que, bien souvent, les consommateurs de cannabis ne se rendent pas compte qu’ils sont intoxiqués par cette drogue.

– Sondage CAA, 2020

 

327 000

Le nombre de nouveaux consommateurs de cannabis en 2019 était près du double de l’estimation de 327 000 qui avait été faite en 2018, avant que la consommation du cannabis à des fins non médicales soit légalisée.

– Sondage CAA, 2020

44 %

des jeunes disent qu’il est facile de savoir si quelqu’un est trop gelé pour conduire.

– Sondage CAA, 2020

89 %

des jeunes Canadiens ont dit qu’ils ne prendraient pas le volant après avoir bu de l’alcool; cependant, 66 % seraient prêts à conduire après avoir consommé du cannabis.

– Sondage CAA, 2018

44 %

des Canadiens jugent qu’il est sécuritaire de conduire moins de cinq heures après avoir consommé du cannabis.

– Sondage CAA, 2018