CAA National

Votre club CAA

Entrez votre code postal

Tow Truck
24/7
24/7

Assistance routière


Besoin d’assistance routière? Composez :

1.800.222.4357
Assistance routière et dépannage

Quand Tout S’arrête : Évaluation Des Pires Points D’engorgement au Canada

L’Association canadienne des automobilistes (CAA) a publié une étude, la première en son genre, visant à évaluer les pires points d’engorgement routier du Canada.

Des études montrent que les goulots d’étranglement constituent la principale cause de retards routiers (dépassant de loin les accidents de la route, les conditions météorologiques et la construction). L’étude Quand tout s’arrête : Évaluation des pires points d’engorgement au Canada fournit des assises objectives pour la prise de décisions éclairées aux niveaux fédéral, provincial et municipal lorsqu’il est question d’investissements dans les infrastructures et de politiques environnementales. Elle calcule notamment ce que ces points d’engorgement coûtent aux Canadiens en temps et en productivité perdus ainsi qu’en gaz à effet de serre dissipés.


16-CAA_CAA.ca_Infrastructure-FRN-Congestion-Study

Parmi les faits saillants :

  • Les pires points d’engorgement routier du Canada rivalisent quasiment avec ceux de Chicago, de Los Angeles et de New York. Trois goulots autoroutiers du pays se classent dans la liste des 20 zones créant les pires étranglements en Amérique du Nord.
  • L’étude intitulée Quand tout s’arrête : Évaluation des pires points d’engorgement au Canada est la première à amalgamer des données GPS avec les données sur le débit de circulation routière collectées par les provinces et municipalités.
  • La congestion routière est une source de stress importante chez les Canadiens. Selon l’étude menée par la CAA, tous les résidents de centres urbains subissent les conséquences des engorgements, qui font augmenter jusqu’à une fois et demie les temps de déplacements.
  • L’étude calcule le carburant et le temps perdus dans les embouteillages, de même que leurs effets sur l’environnement : 287 millions de litres d’essence sont ainsi gaspillés chaque année au Canada, et 58 millions de kilogrammes supplémentaires de CO2 libérés dans l’air (une pollution qui nécessiterait la plantation de deux millions d’arbres pour être neutralisée).
  • Bien que les 20 pires goulots d’étranglement au Canada se concentrent dans seulement quatre grandes villes, l’étude a aussi recensé des zones problématiques dans d’autres villes petites et grandes du pays.
  • L’étude fournit des assises objectives pour la prise décisions éclairées aux niveaux fédéral, provincial et municipal lorsqu’il est question d’investissements dans les infrastructures et de politiques environnementales.

Veuillez nous communiquer votre emplacement pour afficher du contenu adapté à votre région.

Allow CAA to detect your location

Accepter

Entrez votre code postal

Rester ici

Location not Found!
Rester ici