CAA National

Votre club CAA

Entrez votre code postal

Tow Truck
24/7
24/7

Assistance routière


Besoin d’assistance routière? Composez :

1.800.222.4357
Assistance routière et dépannage

Types de véhicules électriques

Il existe quatre types distincts de véhicules électriques. Chacun présente des avantages et des inconvénients qui lui sont propres, mais tous ont en commun d’émettre moins de gaz à effet de serre que les véhicules à moteur combustible; de plus, ils ont la capacité de recharger leurs batteries grâce au freinage par récupération, un processus qui consiste à utiliser le moteur électrique du véhicule pour contribuer au freinage et ainsi récupérer une partie de l’énergie qui est normalement convertie en chaleur par les freins.

Quatre types de véhicules électriques circulent actuellement sur nos routes :

  1. les véhicules électriques à batterie (VEB);
  2. les véhicules hybrides rechargeables (VHR);
  3. les véhicules hybrides (VH);
  4. les véhicules électriques à pile à combustible (VEPC).

On peut trouver chacun de ces types de véhicules au Canada. En voici quelques exemples avec des liens menant vers les sites Web des constructeurs.

Véhicules électriques à batterie (VEB)

Les VEB fonctionnent entièrement grâce à une batterie et à une transmission électrique; ils ne sont pas dotés du traditionnel moteur à combustion interne. L’électricité est stockée dans des batteries intégrées qu’on peut brancher au réseau électrique. Ces batteries alimentent un ou  plusieurs moteurs électriques.

Voici ce qu’il faut savoir au sujet des VEB :

  • Le prix d’achat initial des VEB est actuellement plus élevé que celui des véhicules à essence comparables.
  • Si jamais la demande pour ce type de véhicules devait s’accroître dans les prochaines années, les prix devraient baisser.
  • Les VEB permettent d’économiser beaucoup d’argent sur l’essence et en frais d’entretien.
  • Les VEB ont une autonomie pouvant aller, pour certains modèles, jusqu’à 500 km sur une seule charge. La plupart des modèles ont une autonomie moyenne de 200-250 km.
  • Les batteries des VEB peuvent se recharger en l’espace d’une nuit si on les branche dans une prise de courant standard (110 V), ou plus rapidement encore dans une borne de recharge domestique (240 V).
  • Ces bornes coûtent entre 700 et 2 000 $ à l’achat (la plupart ne dépassant pas 1 000 $). Elles ressemblent aux prises des sécheuses ou des fours. Leur installation coûte entre 500 et 1 000 $.
  • Les bornes de recharge rapide de 400 V (souvent appelées BRCC, pour « bornes rapides à courant continu ») peuvent, en 3-45 inutes, recharger à 80 % un VEB déchargé. Les BRCC facilitent le parcours de longues distances entre deux grandes villes – elles sont maintenant courantes le long des grands axes routiers du pays.

Véhicules hybrides rechargeables (VHR)

Les VHR fonctionnent à l’électricité et et à l’essence. Ils sont dotés d’une batterie rechargeable offrant une autonomie de 20-80 km (selon le modèle). Un moteur à essence (faisant aussi office de génératrice), prend le relais sur les plus longues distances.

Voici ce qu’il faut savoir au sujet des VHR :

  • Le prix de détail suggéré des VHR est un peu plus élevé que celui des véhicules traditionnels comparables dotés uniquement d’un moteur à combustion interne.
  • Le VHR peuvent parcourir de plus longues distances que les VEB, et leur capacité à fonctionner avec un moteur à essence/génératrice permet de faire le plein dans une station-service au besoin.
  • En outre, comme ils peuvent rouler entièrement en mode électrique sur des distances de 20-80 km (selon les modèles), ils coûtent souvent moins cher à utiliser et à entretenir que les hybrides classiques à l’essence ou au diesel.

Véhicules hybrides (VH)

Les VH sont munis de deux systèmes d’entraînement complémentaires : un moteur à essence avec réservoir, et un moteur électrique alimenté par une batterie. Le moteur à essence et le moteur électrique font tourner la transmission en même temps (ce qui entraîne les roues). Contrairement aux VEB et aux VHR, les VH ne peuvent pas être branchés sur le réseau électrique – le moteur électrique uniquement alimenté par le freinage par récupération , et le moteur à essence assure donc le gros de la conduite.

Voici ce qu’il faut savoir au sujet des VH :

  • Le prix d’achat des VHest similaire à celui des véhicules traditionnels comparables dotés uniquement d’un moteur à combustion interne.
  • Comme les VH ont accès au mode électrique, ils coûtent moins cher à faire rouler que les véhicules un moteur à combustion interne.
  • Ces véhicules se rapprochent plus des véhicules traditionnels à essence que des véhicules électriques puisqu’ils ne nécessitent pas d’accès à une borne de recharge électrique.

Véhicules électriques à pile à combustible (VEPC)

Au lieu de stocker puis de libérer de l’énergie comme le fait une batterie, la pile à combustible crée de l’électricité à partir d’hydrogène et d’oxygène. Le VEPC est considéré par certains spécialistes comme le meilleur des véhicules électriques en raison de son excellent rendement énergétique et du processus de combustion qui ne produit que de l’eau. Cela dit, il est encore en phase de développement et présente de nombreux défis.

Voici ce qu’il faut savoir au sujet des VEPC :

  • Le prix d’achat des VEPC est élevé, car le coût d’une pile à combustible est plusieurs fois supérieur à celui d’un moteur à combustion interne.
  • Il faut beaucoup d’énergie pour extraire l’hydrogène d’une molécule d’eau, et cette opération peut impliquer l’émission de gaz à effet de serre si la source d’énergie utilisée n’est pas renouvelable.
  • On s’attend à ce que les VEPC deviennent plus répandus sur le marché dans les prochaines années.
  • Le Tucson à pile à combustible a été mis en vente dans la région de Vancouver à compter du 12 février 2015; Hyundai a donc été le premier constructeur automobile à commercialiser un VEPC.
  • La Toyota Mirai devait emboîter le pas, mais le manque d’infrastructure a freiné son développement.
  • La question de l’infrastructure nécessaire pour transporter de l’hydrogène à des stations de ravitaillement pose problème. Pour l’instant, il n’y a que deux stations de ravitaillement en hydrogène au Canada.

Pour en savoir plus sur les différents types de moteurs automobiles actuellement sur le marché, consultez le livre électronique de la CAA intitulé Essence, hybride ou électrique : ce qu’il faut savoir.

16-caa-electric_vehicles_callout-frn_final

Veuillez nous communiquer votre emplacement pour afficher du contenu adapté à votre région.

Allow CAA to detect your location

Accepter

Entrez votre code postal

Rester ici

Location not Found!
Rester ici