En forme pour conduire

Afin de vous aider à rester en forme physiquement et mentalement, la CAA a rassemblé des outils et de l’information.

Prenez aussi le temps d’explorer ce que votre quartier offre en matière de centres de conditionnement physique et de cours d’exercice en groupe. Afin de conduire en toute sécurité, nous devons:

Être en bonne forme physique. Nous devons être physiquement aptes à boucler notre ceinture de sécurité, à tourner notre corps pour vérifier les angles morts, à être en contrôle du volant, à appuyer sur les pédales et à actionner des commandes comme les phares et les essuie-glaces.

Être en forme mentalement. En effet, tout automobiliste doit pouvoir mémoriser des indications routières, reconnaître les panneaux de signalisation et réagir rapidement à toute l’information que nous avons à traiter lorsque nous sommes au volant (par exemple, la position des autres véhicules autour de nous, le changement des feux de circulation, et les déplacements soudains et imprévus des piétons).

Man in car with hand on steering wheel

La santé physique

Avec l’âge, notre souplesse et notre force peuvent diminuer, ce qui peut avoir un impact sur notre capacité à conduire. En effet, il peut devenir plus difficile de faire différentes tâches, comme regarder autour de soi pour voir si une voiture est dans l’angle mort, tourner le volant brusquement pour éviter un impact, ou même freiner rapidement.

L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) indique que les Canadiens âgés de 65 ans et plus devraient faire un minimum de 2,5 heures d’activité aérobique chaque semaine, réparties en séances de 10 minutes ou plus. L’Agence soutient également que pour améliorer la posture et l’équilibre, il est bénéfique de faire en plus, au moins deux fois par semaine, des activités qui activent les principaux groupes musculaires et renforcent les muscles et les os. Pour en savoir plus sur les conseils de l’ASPC en matière d’activité physique, cliquez ici.

Vous pouvez également trouver des cours d’exercice en groupe (il en existe plusieurs conçus spécialement pour les personnes âgées) dans la plupart des collectivités : il suffit de chercher sur Internet ou de communiquer avec votre centre de loisirs local ou votre clinique médicale.

La santé cognitive

Avec l’âge, notre cerveau prend plus de temps à traiter de l’information, ce qui peut nuire à notre capacité à lire les panneaux de signalisation et à réagir à temps aux piétons et aux véhicules d’urgence. Bien que la maturité, les années d’expérience et les bonnes habitudes de conduite puissent souvent compenser la diminution de certaines capacités cognitives, il est tout de même judicieux de prendre des mesures afin de garder notre cerveau dans le meilleur état possible.

En moyenne, c’est à 30 ans que le cerveau commence son lent déclin; on peut toutefois ralentir davantage ce déclin en participant à des activités intellectuelles stimulantes.

Jouer aux cartes de même que faire des casse-têtes, des mots croisés ou des sudokus constituent des activités amusantes et interactives qui contribuent à garder notre esprit aiguisé. Il existe aussi en ligne des jeux de mémoire et des jeux stimulant l’activité cognitive.

La démence est l’un des troubles liés à l’âge pouvant nuire à notre capacité de conduire, et il est important que vos proches puissent en reconnaître les signes afin de prendre des mesures appropriées si nécessaire. Pour en savoir plus sur la démence, cliquez ici.