Cannabis comestible

Soyez prévoyant!

Si vous prenez du cannabis comestible, faites ce qui vous plaît, mais ne conduisez pas.

Le cannabis comestible et la conduite automobile ne font pas bon ménage.

La CAA a rassemblé diverses ressources et données scientifiques pour vous aider, vous et vos proches, à ne pas perdre de vue la sécurité routière quand vous consommez du cannabis.

Soyez prévoyants.

Après avoir ingéré du cannabis comestible, une personne ne réagit pas aussi rapidement (en anglais), ce qui perturbe sa capacité de conduire. Ne conduisez pas gelé, et si vous consommez, soyez prévoyant.

Lorsqu’on compare avec l’inhalation, on constate que les effets du cannabis durent généralement plus longtemps lorsqu’il est ingéré. Les résultats varient quelque peu selon les études, mais on a établi que les produits comestibles du cannabis demeurent jusqu’à 12 heures dans l’organisme. De plus, comme les effets du cannabis ingéré peuvent différer ou prendre plus de temps à se faire sentir, il faut absolument en tenir compte avant d’en consommer. Prévoyez un taxi, sortez avec un conducteur désigné ou passez la soirée à la maison, mais surtout, ne prenez pas le volant.

Savourez bien tranquillement le moment.

En fonction de la quantité consommée et de la teneur en THC, les premiers effets d’une ingestion de cannabis comestible tardent parfois à se faire sentir. Le laps de temps varie également selon que notre estomac est vide ou plein (en anglais). Après avoir consommé des produits du cannabis, installez-vous dans un endroit sûr et confortable pour vous laisser planer.

Consultez ici le document « 7 choses à savoir sur le cannabis comestible » du Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances.

Ce qu’en pensent les Canadiens

Consultez notre page sur les lois encadrant le cannabis pour en savoir plus sur ce qui s’applique dans votre province.

Driving High Icon

1 sur 5

Un jeune Canadien sur cinq a dit avoir déjà conduit sous l’influence du cannabis ou été passager d’un conducteur gelé.

– Sondage CAA, 2020

Hand holding smartphone icon

7 sur 10

Sept jeunes Canadiens sur dix comprennent l’importance de prévoir d’autres moyens de rentrer chez soi lorsqu’on consomme du cannabis.

– Sondage CAA, 2019

Stopwatch icon

50 %

La moitié (50 %) des jeunes Canadiens estiment qu’il est sécuritaire de conduire moins de cinq heures après avoir consommé du cannabis.

– Sondage CAA, 2020

Des questions sur les dangers posés par la drogue au volant?

Vous en apprendrez plus sur les dangers de la conduite avec facultés affaiblies en allant lire notre FAQ sur le sujet.

Lire la FAQ

* La campagne « Tout sauf conduire » a profité d’une contribution financière de Santé Canada. Néanmoins, les opinions exprimées ne sont pas forcément celle de Santé Canada.