Sécurité routière

Conduite dangereuse : hausse remarquée pendant la pandémie, d’après un sondage CAA

Seno
juillet 2, 2020

Selon un nouveau sondage publié aujourd’hui par l’Association canadienne des automobilistes (CAA), la majorité des Canadiens (59 %) auraient constaté une augmentation des comportements de conduite dangereuse depuis que les restrictions liées à la COVID-19 sont en place.

Ian Jack, vice-président aux affaires publiques de la CAA, juge cette statistique préoccupante. « Qu’on prenne le volant juste cinq minutes pour aller à l’épicerie ou une trentaine de minutes pour une promenade, il ne faut jamais perdre de vue la sécurité des différents usagers de la route. »

Parmi les principaux comportements observés, les excès de vitesse viennent en tête de liste : 44 % des Canadiens affirment avoir vu quelqu’un dépasser les limites au cours des derniers mois. Les autres comportements relevés sont, dans l’ordre, la conduite agressive, l’utilisation du cellulaire au volant et la conduite imprudente. Cela faisait bien longtemps – depuis au moins 2013 – que les excès de vitesse ne s’étaient pas retrouvés dans le top 5 des comportements de conduite dangereuse classés par les Canadiens dans le cadre d’un sondage CAA.

« Ces derniers mois, nous avons vu moins de voitures sur nos routes, mais davantage de cyclistes et de piétons. Ce sont eux qui sont les plus à risque quand des automobilistes sont distraits au volant ou ne respectent pas les limites de vitesse », renchérit M. Jack.

Près des trois quarts (72 %) des répondants ont dit conduire moins souvent depuis l’instauration des mesures sanitaires liées à la COVID-19, et parmi les Canadiens qui s’adonnent au vélo, 30 % ont dit pratiquer davantage cette activité.

Cette nouvelle enquête de la CAA repose sur un sondage qui a été mené du 5 au 16 juin 2020 auprès de 2 824 Canadiens. Un échantillon probabiliste de même taille aurait conduit à une marge d’erreur de ± 1,84 %, 19 fois sur 20.

À propos de la CAA

Fédération à but non lucratif, la CAA regroupe huit clubs automobiles qui offrent à plus de six millions de membres une assistance routière exceptionnelle, des services complets en matière d’automobile, de voyage et d’assurance, ainsi que des rabais privilégiés. La CAA défend aussi les intérêts de ses membres sur une variété d’enjeux qui leur tiennent à cœur, dont la sécurité routière, l’environnement, la mobilité, les infrastructures et la protection des consommateurs. Elle a été nommée marque de confiance numéro 1 au Canada en 2020 par la Peter B. Gustavson School of Business de l’Université de Victoria.

Pour plus d’information ou pour demander une entrevue :

Kristine D’Arbelles
Gestionnaire principale des affaires publiques
613.796.9404
kdarbelles@national.caa.ca